Universités (autonomie des)

Fondation Copernic

casse_coper_.jpg

 

Etablissements sous-financés, contraints, au plus tard le 1er janvier 2013, à l’autonomie budgétaire et à la gestion propre de leurs ressources humaines et biens immobiliers. Les universités françaises se sont vues attaquées en même temps par la révision générale des politiques publiques - RGPP (dispositif adopté en 2007 destiné à réduire les dépenses de l’État, en diminuant de façon drastique le nombre de fonctionnaires dans tous les domaines – école, justice…) et la loi spécifique Libertés et responsabilités des universités, ou LRU, du 10 août 2007.

Cette loi, en se donnant pour objectif de moderniser les universités et de les hisser au plan international, démantèle de fait tout un service public : plus de logique de service public, mais une logique libérale de concurrence effrénée entre universités riches et pauvres ; plus de répartition territoriale, assurant une forme de continuité et d’égalité géographique de l’offre de formation universitaire, mais une disparité profonde entre les régions. De multiples mesures mettent en place une nouvelle « gouvernance », fortement inspirée des méthodes de management des entreprises privées : rôle prépondérant du président qui peut désormais embaucher du personnel contractuel, distribuer les primes au personnel, exercer un droit de veto sur les recrutements des enseignants ; autonomie budgétaire avec choix des masses budgétaires ; appel à la recherche de financements propres par des fonds privés, des fondations ; nouvelle répartition des obligations de service des enseignants, etc.

Cette loi contraint les universités à un déséquilibre financier, se traduisant d’ores et déjà par l’augmentation des frais d’inscription, la création au sein des universités d’« écoles » aux droits d’entrée exorbitants, le développement sans précédent d’heures de vacation et heures complémentaires non payées dont une part non négligeable file dans les « reports à nouveau».

Dès novembre 2007, les universitaires, le personnel administratif, puis les étudiants se mobilisent et déclenchent le plus grand mouvement de grève depuis celui de 1976 contre la loi Saunier-Seité (une année de grève totale des universités). À partir de janvier 2008, la plupart des universités françaises, les instituts universitaire de formation des maîtres - IUFM, certaines grandes écoles sont bloquées. Cortèges quotidiens, assemblées générales, rassemblements, actions inédites (comme la ronde des obstinés, qui tourne pendant plusieurs semaines, jour et nuit, sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris) ont eu lieu dans toutes les villes universitaires. Malgré un mouvement uni, une mobilisation très forte, un soutien syndical, la grève s’enlise en juin 2008. Aucune revendication n’a été satisfaite. L’équipe Sarkozy n’a, là encore, rien lâché.

En juillet 2009, la ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, signe avec le groupe Vinci, multinationale de la construction et du bâtiment, un projet symbole de l’université qu’elle prône : bâtisseuse, innovante et surtout liée aux intérêts privés. S’inscrivant dans le cadre de l’immense opération d’aménagement parisien, entre la gare d’Austerlitz et le boulevard Masséna, la nouvelle université Paris 7, l’un des plus gros établissements français et l’un des rares à figurer au classement de Shanghaï – indicateur sans intérêt académique mais très prisé des responsables politiques – représente un contrat de 273 millions d’euros sur trente ans. Quand universités riment avec profits du privé…

Voir Sauvons l’Université

Adhérer à la Fondation Copernic, pour quoi faire ?

L’indépendance de son analyse, dont dépend la force de la critique, est conditionnée par l’autonomie financière de la Fondation Copernic. Pour produire et diffuser une expertise en rupture avec la doxa néolibérale, monter et mener mobilisations et campagnes, et ainsi peser dans le débat public en rendant visibles et audibles des politiques alternatives, la Fondation Copernic, qui n’existe que par ses adhérents, a besoin de vous et de votre soutien.

 
 
 
notes/bilan/pages/services_publics/universites_autonomie_des.txt · Dernière modification: 2012/02/24 19:27 par michel
Recent changes RSS feed Creative Commons License Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki
Drupal Garland Theme for Dokuwiki