Publicité

Fondation Copernic

casse_coper_.jpg

 

Ancienne ressource de la télévision publique, captée depuis 2009 par les chaînes privées pour un gain de 800 millions d’euros

Le 8 janvier 2008, Nicolas Sarkozy annonce qu’il souhaite la fin de la publicité sur les chaînes du service public. Celles-ci « ne doivent plus dépendre, pour une part de leur financement, des ressources publicitaires, et donc des diktats de l’audimat ». Le 5 janvier 2009, la publicité disparaît entre 20 heures et 6 heures. Les 800 millions d’euros de ressources apportées par une taxe sur les chiffres d’affaires des opérateurs et sur le chiffre d’affaires publicitaire des chaînes privées. Or, des observateurs ont estimé que la compensation ne serait pas intégrale ; le manque à gagner s’élevant à 200 millions d’euros. Dès lors, si cette réforme profite, c’est bien aux chaînes privées qui ont désormais la possibilité de procéder à deux coupures de publicité dans les films, téléfilms ou magazines, le volume de publicités, passant de six à neuf minutes par heure.

De surcroît, cette mesure induit une plus forte dépendance financière des chaines publiques à l’égard du pouvoir, qui détient désormais les cordons de la bourse. A cela, vient s’ajouter le fait que désormais, depuis la loi de janvier 2009, l’exécutif nomme le président de France Télévisions et de Radio France. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) est ainsi réduit à la seule capacité de délivrer un avis conforme.

Pour beaucoup, c’est le retour de l’ORTF des années 1970 avec la reprise en main de l’audiovisuel par le pouvoir. Rémy Pflimlin est le premier président de France Télévisions à être nommé par le président de la République en juillet 2010.

Voir

Adhérer à la Fondation Copernic, pour quoi faire ?

L’indépendance de son analyse, dont dépend la force de la critique, est conditionnée par l’autonomie financière de la Fondation Copernic. Pour produire et diffuser une expertise en rupture avec la doxa néolibérale, monter et mener mobilisations et campagnes, et ainsi peser dans le débat public en rendant visibles et audibles des politiques alternatives, la Fondation Copernic, qui n’existe que par ses adhérents, a besoin de vous et de votre soutien.

 
 
 
notes/bilan/pages/institutions/publicite.txt · Dernière modification: 2012/02/21 13:56 (modification externe)
Recent changes RSS feed Creative Commons License Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki
Drupal Garland Theme for Dokuwiki