Con («Alors casse-toi pauv’… ! »)

Fondation Copernic

casse_coper_.jpg

 

Terme choisi par Nicolas Sarkozy pour s’adresser à un concitoyen, en plein Salon de l’agriculture de 2008.

On se souviendra sans doute longtemps des injures et outrances verbales de Nicolas Sarkozy. Son « Alors casse-toi pauv’con ! » de février 2008 au Salon de l’agriculture fait suite au « nettoyer la racaille au kärcher » de 2006, alors qu’il n’est encore que ministre de l’Intérieur.

En insultant ainsi publiquement un de ses concitoyens, c’est la fonction présidentielle qu’il bouscule, comme il l’a fait avec le yacht de Vincent Bolloré ou la soirée au Fouquet’s de 2007, alors que toute manifestation de désaccord un peu expressive ou excessive à l’encontre du président de la République est systématiquement sanctionnée et objet de poursuites.

Citons quelques cas. Romain Dunand envoie une lettre au ministre de l’Intérieur, pour demander la libération d’un professeur des écoles accusé de s’être opposé à l’expulsion d’un parent d’élève. Il écrit : « Voilà donc Vichy qui revient : Pétain avait donc oublié ses chiens ! » Il est condamné en correctionnelle, en février 2008, à 800 euros d’amende, pour « outrage à personne dépositaire de l’autorité publique ». Hervé Eon, militant à Laval, brandit sur le passage de Nicolas Sarkozy une pancarte : « Casse-toi pauv’con ! ». Il est condamné à 30 euros d’amende en août 2008. Audrey Dupont, journaliste, traite Nicolas Sarkozy de « nain mégalomane » sur un blog. Deux ans plus tard, sa nomination comme directrice de la communication à la préfecture de la Réunion est suspendue.

Voir

Adhérer à la Fondation Copernic, pour quoi faire ?

L’indépendance de son analyse, dont dépend la force de la critique, est conditionnée par l’autonomie financière de la Fondation Copernic. Pour produire et diffuser une expertise en rupture avec la doxa néolibérale, monter et mener mobilisations et campagnes, et ainsi peser dans le débat public en rendant visibles et audibles des politiques alternatives, la Fondation Copernic, qui n’existe que par ses adhérents, a besoin de vous et de votre soutien.

 
 
 
notes/bilan/pages/institutions/con_alors_casse-toi_pauv.txt · Dernière modification: 2012/02/21 13:56 (modification externe)
Recent changes RSS feed Creative Commons License Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki
Drupal Garland Theme for Dokuwiki